Kakuko Moriyama

 

Kakuko Moriyama vient de Kumamoto, petite ville du sud du Japon.

Kakuko construit ses tableaux dans l’espace. Des œuvres d’une beauté toute graphique. Mais qu’ils soient exubérants de couleurs ou sobrement noir et blanc, jamais un cœur ne fait défaut.

« Les cultures du monde entier reconnaissent ce signe », indique-t-elle le visage souriant. Alors ils s’étalent. Immenses, sur toute la surface du tableau, ou en minuscules points. Quelle que soit leur taille, ils sont là. Témoins de l’amour et de la joie que souhaite transmettre Kakuko..