Les génévriers thuriféraires à Saint Crépin

Découvrez les genévriers thurifaires à Saint Crépin dans le Guillestrois.,

un sentier qui emprunte l'ancien chemin muletier des Guions, à la découverte de ces arbres centennaires, aujourd'hui pris en charge par l'ONF.

Découvrez les panneaux qui expliquent le rôle botanique de cette espèce pour son patrimoine et son rôle social dans la vie des habitant de Saint Crépin

 

 

Les cadrans solaires à Molines en Queyras

Découvrez les cadrans solaires des hameaux de Molines en Queyras. Leur tradition ancienne se poursuit aujourd’hui dans les villages des Queyrassins. Montagnards isolés, et longtemps persécutés pour leur attachement à la lecture de la Bible et aux pratiques protestantes, ils ont développé une vie culturelle et artistique originale.

Les cadrans solaires en sont une des manifestations, une science et un art de vivre que pratiquent encore aujourd’hui les cadraniers pour régler la vie quotidienne des Queyrassins et de leurs visiteurs qui les découvrent sur les maisons du pays, les mairies, les églises et les temples de ces vallées reculées.

Pour en savoir plus sur les cadrans solaires, consultez le site de Michel Lalos

 http://michel.lalos.free.fr/cadrans_solaires/

La fontaine pétrifiante de Réotiers

La fontaine pétrifiante de Réotier, à la confluence du Guil, se situe sur une faille de la Durance. L’accumulation de sels minéraux des eaux qui sortent à une température de 20° environ se dépose sous forme de tuf. L’avancée progressive du bec versant apparait comme un dragon crachant de l’eau dans la vasque circulaire 

Pierre Grosse à Molines en Queyras

Pierre Grosse est un des hameaux de Molines en Queyras, son histoire est connue par les transitons , registres tenus par les habitants à partir du XVème siècle qui décrivent la vie quotidienne de chaque hameau.

Vallée protestante, elle est durement touchée par la révocation de l’édit de Nantes en 1685, ses habitants doivent émigrer en Italie en Suisse et en Allemagne, le temple protestant de Pierre Grosse est détruit. En 1985, l’association Retour en Queyras accueille plus de 800 descendants d’émigrés, le programme européen sur les pas des Huguenots est lancé.

L’organisation du village et l’état de conservation du Bati expliquent l’engouement pour le patrimoine de ce territoire.  L’habitat est constitué de 3 modèles : étable-logis-grange appelée aussi fuste décrit avec précision dans l’ouvrage « l’habitat du Nord des Hautes Alpes » par les cahiers du Patrimoine.

Marché à Guillestre

A Guillestre dans les Hautes-Alpes, le centre-ville est envahi par le marché, producteurs de la région avec leurs fromages, leurs saucissons, et les fruits et légumes de tout le sud-est. Marchands de fringues, artisans y proposent leurs paniers, leurs bijoux,

Gens de Guillestre ou de passage, vacanciers venus du Queyras, y font leurs courses hebdomadaires et déambulent au milieu des stands.

Emmanuel Cyrot a saisi ce moment chaleureux avec sa caméra pour vous le faire partager