Qui sont les peuples autochtones ?

- Ils sont présents de manière ancestrale sur un territoire
- Ils ont une langue, une culture, une organisation sociale spécifique
- Ils se sentent marginalisés et sont souvent les plus pauvres
- Ils s'auto-affirment comme peuples avec le nom qu'ils ont choisi de se donner

Ils représentent entre 450 millions et 500 millions d'habitant, soit 5 à 6% de l'humanité

Ils pratiquent l'agriculture sur brulis, sont pasteurs nomades et transhumants, chasseurs cueilleurs. mais les spoliations de leurs terres les font migrer massivement en milieu urbain.

 

La situation des peuples autochtones

Leur identité, leur langue, leur culture : ils sont victimes de racisme et de discrimination, leurs langues sont en voie de disparition, dans certains pays, ils n'ont pas de carte d'identité donc des droits liés à la  citoyenneté (éducation, santé, justice),, le tourisme de masse met en danger leur culture et leurs sites sacrés, les femmes sont particulièrement discriminées

Leurs territoires : leurs territoires sont envahis et leurs terres accaparées pour créer des entreprises agro-industrielles, leurs populations déplacées suite à la construction de grands barrages, de parcs réservés à la nature et aux animaux qu'ils doivent quitter. La question des industries extractives est de plus en plus cruciale. Ces problèmes de territoires sont à l'origine de conflits très durs de peuples autochtones qui n'acceptent plus de ne pas être pris en compte.

 

Les moyens d'action des peuples autochtones

La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones approuvée par une majorité d’Etats lors du vote a l’Assemblée générale des Nations unies  le 13 septembre 2007 leur donne le droit au consentement libre préalable et éclairé ; autrement dit, la société qui lance un projet sur leur territoire doit le leur présenter avec toutes ses conséquences et ils peuvent le bloquer s’il ne sont pas d’accord.

Des organisations de lutte autochtone se développent pour défendre leurs droits, elles portent plainte devant les tribunaux nationaux ou internationaux, leurs actions de protestation publiques sont médiatisées, elles signent des accords avec les Etats. Ce n’est donc pas un monde qui meurt mais qui lutte.

Les peuples autochtones aux Nations unies

Que des acteurs sociaux non représentés par des Etats se fassent entendre aux Nations Unies dans des instances de haut niveau et qu'ils y aient obtenus une présence à parité avec les Etats est un événement historique.

 

La participation de leurs représentants à la conférence mondiale des Nations unies pour les peuples autochtones  en septembre 2014, constitue une étape majeure pour la reconnaissance de leurs droits.

(Vidéo tournée dans le cadre du programme des Nations unies)